Motivations

Bon. Ça y est, j'ai 27 ans, l'âge auquel je m'étais toujours dit "d'ici là je serais posée, j'entamerai la création d'une famille, avec un boulot stable etc".
En fait, je fais finalement tout l'inverse : certes, je suis "posée" dans mon coeur, mais je vais quitter une emploi stable et partir à l'aventure à l'autre bout du monde, avec très peu de bagages. Il ne s'agit pas simplement de "vacances", à part peut être dans le vide laissé par les choses matérielles une fois abandonnées ou distribuées. Une fois libérée de cet aspect matériel, il s'agit d'un mode de vie fait de découvertes, de place pour l'autre et pour soi-même. Ou du moins, c'est ce que j'espère. Car me tourner plus vers les autres, c'est ce que je recherche aussi à travers cette expérience : prendre du temps pour découvrir, rencontrer, vivre avec.

 

Carl Gustav Jung a dit :

"Je ne suis pas ce qui m'est arrivé, je suis ce que je choisis de devenir."

Un certain nombre de chose dans mon passé m'ont modelée telle que je suis aujourd'hui, m'imposant au passage de bien mauvais aspects de la personnalité, de craintes, de traumatismes.
En choisissant de m'engager dans ce projet, je reprends possession de moi, de mon futur, de mon présent, de mes aspirations.

 

Jung a aussi dit :

"Ce qu'on ne veut pas savoir de soi-même finit par arriver de l'extérieur comme un destin".

C'est donc également quelque part, je suppose, une manière pour moi d'aller à la rencontre de mon destin - de moi-même.

 

Jung a enfin dit "Une société sans rêves est une société sans avenir". Alors, je rêve...

 

Et je prépare ! Plus que 4 mois avant le départ !

Maxence

So. That's it, I'm 27, the age at which I thought I would have a stable job, be settled with someone and would be starting a family, buying a house etc.
In the end, what I'm doing now is kind of the opposite: sure, my heart is taken and faithful. But I will be quitting a relatively stable and likable job to go on an adventure on the other side of the world, leaving behind most of my belongings.
It will not really be holidays, apart from the hole that will be where my stuff was after I part from it. But once being liberated from that material aspect, this way of life will open space for discoveries, people and myself. Ot at least, I hope it will be so. Indeed, having time and space for others is also what I'm looking for in that experience: to take the time for other people, for encounters, unexpexcted meetings, shared moments.

 

Carl Gustav Jung said:

"I am not what happened to me, I am what I decide to become."

Un certain amount of things that happened to me in the past have made me, altered me for what I am today, imposing on me some bad aspects of my personality, and fears, and traumas.
By choosing to engage in that journey, I am reclaming myself, my future, my present, my aspirations.

 

Jung also said:

"What is not brought to consciousness, comes to us as fate."

The journey is also, in a way, my choice to face myself and my destiny.

 

And, finally, Jung said: "A society without dreams is a society without future". So, I dream...

 

And I oragnise! Only four months left before departure!

Maxence

Écrire commentaire

Commentaires : 0